jeudi 15 janvier 2015

Bonne année 2015

Difficile de travailler à la ferme, de s'occuper un peu de sa famille et de publier en même temps sur ce blog.

Je souhaite à tous une bonne année 2015, avec des projets, une bonne dose de tolérance, un bon paquet d'optimisme et des amis autour de soi.

Pour les news à la ferme :
Les débuts du veau se sont avérés difficiles car il était très gros, et donc le vélage un peu trop long. Le veau n'avait pas respiré assez vite et il avait peu de réflexes. Nous avons du lui apprendre à téter et beaucoup le stimuler. La vache a souffert aussi, mais finalement tout est rentré dans l'ordre en 2 semaines.

La nouvelle chienne est adorable et très maline mais elle a un goût très prononcé pour les chaussons, le papier toilette et les poules. Le hic, c'est les poules. Elle nous demande pas mal d'attention pour éviter qu'elle en fasse un casse-croute régulier. Ma chienne, elle, nous fait la tête depuis que la nouvelle est arrivée.

Je fais maintenant le pain régulièrement et il est de plus en plus réussi. Je trouve...

Nos projets pour 2015 :
- Finir l'igloo en terre... Vais-je pouvoir y faire ma sieste cet été comme prévu ? Qui sait ?
- Ouvrir le jardin potager pour une journée entière fin avril. Nous y construirons une énorme butte à la Sepp Holzer, "Hugelkultur".
- Construire un four à pain et à pizzas géantes.
- Planter de nombreux arbres
- Transformer une vieille caravane en point de vente des produits de la ferme
- J'ai plein d'autres idées mais je n'aurai pas assez de place ici...

Bonne année à tous

vendredi 7 novembre 2014

Surprise !

Le veau de l'année est arrivé ce matin avec une dizaine de jours d'avance.
Caramelle présentait bien les signes précurseurs depuis quelques jours, mais, bon, je gardais un oeil sans m'inquiéter.
Et ce matin : surprise ! En allant faire mon petit tour pour soigner tout le monde, je vois au loin sous les arbres, une tache blanche près de Caramelle, qui ne semblait pas pressée de venir au petit déjeuner.
Il a du naître en fin de nuit, car il est encore tout épuisé, Caramelle n'a pas bien fini la délivrance.

Évidemment, je ne suis pas prête. Le box des vaches n'est pas nettoyé, je dois vérifier et nettoyer tout le petit matos de traite, et nous réapprovisionner en paille.
Nous commencions à être en manque du bon lait de Caramelle, de la crème fraîche, des yaourts et des petits fromages, voilà qui est réglé. Je pense commencer la traite dans un jour ou deux. Fini les grasses mat'.

dimanche 2 novembre 2014

Enfin l'automne

Aahh, enfin l'automne !
J'en ai assez de cet été à rallonge, de la chaleur, du soleil et de cette ambiance sèche. Je veux des saisons, du changement. L'éternel printemps ou les tropiques c'est pas pour moi.
Fini d'arroser le jardin tous les jours pour 3 salades, des choux et poireaux qui montent en graine. Enfin un peu de bruine et de fraicheur le matin. Je vais enfin pouvoir semer un peu de blé, d'orge, des fèves.
Les vignes sont assez belles pour nous faire oublier qu'elle ne sont qu'une immense monoculture à l'échelle d'un département. Les feuilles d'arbres font de jolis bruits et j'ai de la matière pour mes buttes en lasagnes.
Enfin l'automne, du orange partout, les citrouilles, les courges, les feuilles...
J'en avais marre de manger de la salade. J'ai envie de soupe, de poule au pot...
Enfin aujourd'hui je peux allumer ma cuisinière Rayburn adorée, nous cuisiner une petite garbure et la laisser mijoter tout l'après midi, et on peut garder une bouilloire au chaud pour un thé à dispo.
On met une petite laine et des chaussettes et on n'a plus besoin d'excuse pour rester à l'intérieur et s’asseoir devant un écran d'ordinateur.


dimanche 10 août 2014

Igloo de terre 08

L'atelier de construction en terre a donc repris ce printemps. Désormais je mets les mains à la pâte tous les mercredi. Parfois quelques curieux ou courageux qui n'ont pas peur de se salir se joignent à moi. C'est une activité très plaisante, même seule, contrairement à ce que je redoutais. Un peu comme une méditation.


Le mur s'élève donc petit à petit. On commence à voir les progrès.

J'ai pu y incruster les premières bouteilles de verre qui seront autant de points de lumière.


Et le montant de la future porte d'entrée est fixé.


dimanche 22 juin 2014

Futures poules

Aujourd'hui, élever des poules pondeuses n'a pas grand intérêt en soi.
La plupart des éleveurs professionnels fonctionnent de cette façon : ils achètent des poules en âge de pondre (à partir de 18 semaines) et un aliment très compétitif. Les poules sont installées dans un poulailler équipé et éclairé de façon à favoriser la ponte au maximum (ex : 16h d'éclairage par jour en bio) même pour des œufs de "plein air". Pendant environ un an, ils nourrissent chaque jour les poules et ramassent les œufs.


Cette façon de travailler ne me satisfait pas. Elle nécessite une technicité importante, des poules de compet' (c'est à dire non rustiques), de bonnes installations qui coûtent cher et une grande réactivité en cas de problème.
Choses que je n'ai pas.
Pour améliorer l'atelier "poules" j'ai décidé de me pencher sur l'élevage avant les 18 semaines. Le but étant à terme d'élever la race de mon choix sur la ferme.
J'ai donc acheté 125 poussins de pondeuses, âgés d'un jour seulement.

J'ai installé ces demoiselles dans un grand carton (bien isolant), avec une lampe chauffante (il leur faut 38°C la première semaine !), de l'eau et de l'aliment.

Aujourd'hui, il en reste 114, elles ont 8 semaines, elles ont déménagé dans leur poulailler définitif et je leur apprends à manger des vers de terre, ce qui n'est pas si courant pour des poules d'élevage.


jeudi 19 juin 2014

Sauvetage

Il y a quelques jours mon fiston a trouvé un petit oiseau tombé du nid. Il n'avait pas beaucoup de plumes. Nous avons donc tenté de le sauver.
Il est souvent difficile de sauver des oisillons, principalement car on ne réussit pas à les garder assez au chaud. Nous avons donc utilisé pendant quelques jours une lampe chauffante destinée aux poussins.
Nous l'avons nourri avec de l'aliment poussin trempé avec de l'eau.


Résultat : nous voici avec un nouveau pensionnaire à nourrir, et c'est un moineau très bruyant et très vorace qui nous prend maintenant pour ses parents.


samedi 3 mai 2014

Limace

C'est le moment de la chasse aux limaces et autres mangeurs de salades.
Un autre très beau spécimen du jardin
Probablement "Limax Maximus", à confirmer